Tricopter X2 Base DJI

Tricopter X2 - Vue dessus

Tricopter X2 – Vue dessus

Tricopter X2 - Vue latérale droite

Tricopter X2 – Vue latérale droite

Tricopter X2 - Vue latérale gauche

Tricopter X2 – Vue latérale gauche

  • Type de drone : Tricopter
  • Frame :
  • Carte de vol : DJI NAZA-M Multirotor v2
  • Module radio : Fr-Sky X8R
  • Data Link : DJI LK24BT 2.4G
  • PMU : NAZA v2 avec support GPS
  • OSD : DJI iOSD MarkII
  • GPS : DJI NAZA GPS compass module
  • Nacelle : No ROLL, pour appareil photo Reflex
  • Hélices : 6x 15 pouces en carbone
  • Moteurs: 6 x EMAX MT33515/650KV
  • ESC : 40A opto 11.1v 3s-4s
  • Enregistrement DGAC :

Ce drone dispose d'un emplacement double pour batteries 11.1v 4s. Il dispose également d'un train d'atterrissage fixe avec amortisseurs. Il est équipé d'un parachute déclenchable à distance.

Accessoires et batteries : Batteries 11.1v 4s Hélices de rechange

Poids (sans batteries ni caméra) : 2Kg850

Durée d'autonomie en vol : De 7 minutes à 12 minutes suivant les conditions de vol.

Base F550 DJI

DJI F550 Comendatore

DJI F550 Comendatore

  • Type de drone : Hexacopter
  • Frame : DJI F550
  • Carte de vol : DJI NAZA-M v2
  • Module radio : Fr-Sky X8R
  • PMU : NAZA v2
  • CAN hub : 4 ports (2 libres)
  • OSD : DJI iOSD mini
  • GPS : DJI GPS compass module M8N
  • GIMBAL : Zenmuse H3-2D (GoPro Hero 3)
  • Hélices : 6x Carbon 8 pouces
  • Moteurs: 6 x DJI 2212/920KV
  • ESC : 30A opto 11.1v 3s-4s
  • Enregistrement DGAC :

Ce drone dispose d'un emplacement double pour batteries 11.1v 4s
Il dispose également d'un train d'atterrissage fixe avec amortisseurs
L’alimentation de la caméra est effectuée par les batteries principales (pas de secondaires)

Accessoires et batteries :

Caméra GoPRo Hero3 fournie
Batteries 11.1v 4s
Hélices de rechange

Poids (sans batteries ni caméra) :
1Kg790

Durée d'autonomie en vol :
De 11 minutes à 19 minutes suivant les conditions de vol.

Convertir ses bobines d’impression 3D usagées en « bobine de rangement »

Bobine d'impression 3D converties en bobines de rangement

Depuis longtemps maintenant, je suis submergé par les composants électroniques, les différents éléments de visseries, les accessoires de ceci ou cela et je vous avoue que la masse totale représente un joyeu bazar, à tel point qu'il me faut parfois 2 heures pour retrouver ce que je cherche dans mes différents cartons.

En surfant sur le Web, j'ai trouvé sur un site de publication de modèles 3D à imprimer, une initiative qui me parait constructive et parfaite pour résoudre mon problème, à savoir l'utilisation de bobines de filament usagées pour les convertir en "bobines de rangement". N'ayant pas trouvé de modèle 3D "prêt à imprimer"correspond au caractéristiques de mes bobines, je me suis donc lancer dans la modélisation de ces boites.

C'est chose faite, en grande partie. La modélisation a été réalisée sous FreeCAD sur la base des bobines de 1Kg Let's Create de DevilDesign.

Je vais terminer l'ensemble des modèles de boites (15, 30 et 45mm de hauteur) avec pour chaque, les versions 1, 2 et 3 compartiments puis mettre à disposition non seulement les modèles 3D prêts à imprimer, mais également les sources FreeCAD afin que chacun puisse adapter les modèles à ses besoins en fonction de ses propres bobines.

Je posterais prochainement les sources de ces modèles 3D.

Quand la justice est complice de la mise en danger du public et des personnes

Quelle Justice ?

Quelle Justice ?

L'Association LCube, dans son combat juridique contre son bailleur a perdu la première bataille et ce contre toute logique juridique, les faits en résumé :

Le bailleur a fait une fausse déclaration sur le contrat concernant la conformité des lieux pour l'accueil du public,
Le bailleur n'a pas livré les lieux conformes à la sécurité de l'accueil du public,
La Commission de Sécurité a rendu un avis de non conformité du local,
Les assurances refusent d'assurer les lieux au moment du renouvellement au titre de la non-conformité.

Et pourtant, hier, une juge des référés a rendu un arrêt exécutoire à l'encontre de l'Association LCube, ne tenant ni compte des législations récentes en la matière, pas plus que de l'avis de la commission de sécurité qui engage la responsabilité du Maire, ni même des textes de loi du Code Civil qui précisent noir sur blanc les obligations et conditions d'applications applicables aux bailleurs..

C'est, à ce titre une complicité de la justice à la mise en danger du public et des personnes. Il s'avère, preuve par neuf, que des juges peuvent ne pas respecter et faire respecter la loi sans être inquiétés de quelque responsabilité que ce soit.

Bien entendu, l'Association LCube se pourvoiera en appel, même si les finances ne le permettent pas. Nous espérons que la Justice saura reconnaître ses incohérences et nous donner raison.

Correction du menu Grub qui disparaît après chaque démarrage sous Windows10 en Dual Boot

Résumé : Après chaque démarrage sous Windows10, le menu de Grub n'apparaît plus au démarrage suivant.

Matériel concerné : SONY VAIO Modèle SVE171G11M

Points à vérifier :

  • Le secure boot est déactivé dans le bios,
  • L'installation de Grub s'est déroulée sans aucune erreur ni avertissement,
  • Grub est bien installé sur le bon disque de démarrage (sda).

 

Malgré une réinstallation de Grub par le démarrage avec une image d'installation de Debian, rien n'y fait. Le menu Grub disparaît après chaque utilisation de Windows 10.

J'avoue que c'est la première fois que je rencontre cette problématique en ayant tout de même plus de 1200 installations de GNU/Linux Debian.

 

Solution : Sous Windows,

  • Lancer l'interpréteur de commandes (cmd.exe) en mode administrateur,
  • Taper la commande suivante :

    bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\debian\grubx64.efi pour une installation Debian
  • bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\grubx64.efi pour une installation Ubuntu
  • L'interpréteur de commandes devrait vous renvoyer un message comme quoi l'opération est effectuée avec succès.
  • Redémarrez l'ordinateur.

 

Voilà, même après une utilisation de Windows 10, le menu apparaît au démarrage suivant. Le problème est donc résolu.

Je ne sais pas pourquoi le menu disparaissait et je ne peux donc pas expliquer les raisons.

 

Merci une nouvelle fois à Internet qui m'a apporté la réponse.

[DEBIAN DEV] The winners is Option 2 « B: Systemd but we support exploring alternatives »

GNU/Linux Debian

En 2014 a eu lieu un vote à l'issue duquel systemd, le démon init qui a été l'objet de débats houleux, a été adopté par Debian. En effet, en février 2014, le comité technique en charge de Debian avait décidé que pour la prochaine version majeure de l’OS, systemd serait utilisé comme système d’initialisation par défaut. Cependant, systemd était rejeté par certains membres de la communauté open source, qui estimaient que le projet allait à l’encontre de la philosophie Unix et que ses développeurs ont un comportement anti-Unix, du fait que systemd est incompatible avec tous les systèmes non Linux.

Des administrateurs utilisant Debian ont menacé en octobre 2014 de forker Debian Jessie si systemd venait à être utilisé par défaut. Quelques semaines après, quatre membres éminents de la communauté Debian ont démissionné de leur fonction ou ont réduit leur participation. Colin Watson et Russ Allberry, deux membres du comité technique du projet Debian, ont annoncé respectivement leur démission le 8 et le 16 novembre 2014.

Suite à toutes ces pressions, un autre vote avait été initié par le comité technique en ce qui concerne systemd avant que les fonctionnalités qui seront proposées dans « Jessie » ne soient gelées. Plusieurs options (au total cinq) ont été proposées pour la résolution du conflit. Ian Jackson, un membre du comité technique avait proposé l’adoption d’un couplage des systèmes d’initialisation, arguant que les paquets Debian n’ont pas, en général, besoin d’un système d’initialisation spécifique, et qu’il fallait adopter une directive technique pour obliger cela, sauf dans des cas individuels justifiés. Un autre développeur a proposé que la prise en charge d’autres systèmes d’initialisation soit recommandée, mais pas obligatoire.

Finalement, l’utilisation de systemd comme prévu initialement a été maintenue. Les résultats du vote ont été publiés en novembre 2014.
 


Cinq ans plus tard, Debian a lancé un nouveau vote pour juger de l'intérêt pour « la diversité du système init » et à quel point les développeurs Debian se soucient (ou non) de soutenir des alternatives à systemd.

En raison des opinions divergentes des développeurs Debian sur la gestion des bogues non-systemd en 2019 et de l'intérêt / de l'engagement à soutenir les alternatives systemd dans le cadre du packaging Debian et de divers points de friction connexes, ils cherchent à adopter une nouvelle résolution générale sur la pondération de la diversité du système init.

Après les commentaires du public, les huit options de vote par les développeurs Debian incluaient :

  • Choix 1: F: Focus sur systemd.
  • Choix 2: B: Systemd mais nous soutenons l'exploration d'alternatives.
  • Choix 3: A: La prise en charge plusieurs systèmes d'initialisation est importante.
  • Choix 4: D: Prise en charge des systèmes non-systemd, sans bloquer la progression.
  • Choix 5: H: Prise en charge de la portabilité, sans bloquer la progression.
  • Choix 6: E: La prise en charge de plusieurs systèmes d'initialisation est requise.
  • Choix 7: G: La prise en charge de la portabilité et de plusieurs implémentations.
  • Choix 8: Poursuite de la discussion.


L'appel au vote a été annoncé en début de mois sur la liste de diffusion et le vote s'est terminé le 27 décembre. Les résultats ont été publiés le lendemain.

La communauté s'est exprimé majoritairement en faveur de Choix 2: B: Systemd mais nous soutenons l'exploration d'alternatives.

Lien vers résultats du vote

Source originale : Developpez.com

IMAPS – Dovecot, erreur lors de la récupération des messages

Rooty - Dovecot

Depuis la dernière mise à jour de Dovecot qui s'est déroulée aux alentours du 1er Octobre 2019 sous Debian 10.1, Dovecot refusait la connexion en protocole imaps et plus généralement toute connexion SSL/TLS.

 

Première investigation :

openssl s_client -connect imap.domaine.tld:993

Le serveur coupe aussitôt la connexion. Pas bon du tout !

On continue l'investigation:

systemctl status dovecot.service

Cette commande vous permet de consulter l'état du service dovecot sous Debian et vous renvoie également les messages de debug (si Dovecot est en mode debug).

Pour ma part, voici ce que renvoyait cette commande :

dovecot[10871]: imap-login: Error: Failed to initialize SSL server context: Can't load DH parameters: error:1408518A:SSL routines:ssl3_ctx_ctrl:dh key too small: user=<>, rip=xxx...

On note clairement l'impossibilité pour le service dovecot de charger le fichier de paramètres DH avec une précision "dh key too small".

À ce stade, on connaît l'origine du problème.

 

Seconde investigation :

Vérifier que le fichier de paramètres DH existe et est bien chargé par le service Dovecot

ls -lisa /etc/dovecot/dh.pem 
792947 4 -rw-r--r-- 1 root dovecot 1440 févr. 12  2014 /etc/dovecot/dh.pem

Le fichier existe bien, il date du 12 Février 2014 et les droits sont bons, donc quel est le problème ?

 

Résolution du problème :

Assez récemment, je sais que d'importantes modifications ont été apportées à openssl sur le support v3 en particulier et nécessitant de regénérer les certificats pour les serveurs Web.

En toute logique, il faut donc regénérer le fichier DH pour chaque service utilisant TLS/SSL.

Pour se faire, voici la commande (en root):

openssl dhparam -out /etc/dovecot/dh.pem 4096

Bon, ça prend du temps. C'est le moment d'un bon café 😉

 

Une fois terminée, on redémarre le service Dovecot :

systemctl restart dovecot.service

On vérifie la sortie de la commande :

systemctl status dovecot.service

Le service a bien redémarré et le message d'erreur a disparu, c'est bon signe 😉

 

Test et validation de connexion IMAPS :

La dernière étape consiste à tester que la connexion au service Dovecot en IMAPS fonctionne :

openssl s_client -connect imap.domaine.tld:993

Voilà, les choses sont évidentes. La connexion est établie et nous pouvons exécuter des commandes IMAP 😉

 

[SOLUTION] Anomalie avec Mastodon 3.0.0/Debian 10.1 et libprotobuf.so.10

Mastodon Fablab LCube

Bonjour à tous,

Lors de la mise à jour de Mastodon vers la version 3.0.0, une anomalie est apparue lors de l'éxécution de la commande

RAILS_ENV=production bin/tootctl cache clear

La commande retourne une erreur concernant un échec de chargement de la librairie libprotobuf.so.10 et échoue.

Reproduction de l'anomalie

: cd live
: git pull
: git checkout v3.0.0
: gem install bundler
: bundle install --deployment --without development test
: yarn install --pure-lockfile
: RAILS_ENV=production bin/tootctl cache clear

Specifications

Debian 10.1

Mastodon v3.0.0

Yarn 1.19.0

Ruby 2.6.0p0 (2018-12-25 revision 66547) [x86_64-linux]

rbenv 1.1.2-4-g577f046

Solution

Installer libprotobuf10_3.0.0-9_amd64 depuis le dépôt old debian stable (stretch)

En root :

??????:~# wget http://ftp.fr.debian.org/debian/pool/main/p/protobuf/libprotobuf10_3.0.0-9_amd64.deb
??????:~# dpkg -i libprotobuf10_3.0.0-9_amd64.deb

Réessayez la commande

RAILS_ENV=production bin/tootctl cache clear

sous l'utilisateur mastodon et ça devrait fonctionner.

Vous pouvez alors continuer la mise à jour de mastodon normalement 😉

Issue Report

https://github.com/tootsuite/mastodon/issues/12081

Le Fablab LCube au Forum des Associations 2019

Le Fablab LCube sera présent au Forum des Associations 2019 de la Ville de Limoges à la caserne Marceau, le Samedi 7 Septembre de 10h à 20h et le Dimanche 8 Septembre de 10 à 18 heures (entrée libre et gratuite). Une occasion unique pour venir découvrir les activités de l’association. Fabriquer par soi-même des solutions numériques, utiliser des machines à commandes numériques (Imprimantes 3D, fraiseuses numériques, et bien d'autres…), concevoir et réaliser du code informatique, lutter contre l'obsolescence programmée, reconditionner du matériel électronique ou numérique, s'affranchir des solutions captives, créer son activité économique dans le domaine numérique, découvrir et utiliser les technologie de Deep Learning, de Visual Computing, et tant d'autres. Porter les connaissances et les compétences à destination de tous les publics et favoriser l'accès au numérique, tels sont les missions du Fablab LCube.

Retrouvez-nous nombreux au Pavillon G (Sciences, Nature et Jeux)

Alternatives87 au forum des Associations 2019

Alternatives87 - Forum des Associations 2019 - Ville de Limoges
ALT87 – Forum des Associations 2019 – Ville de Limoges

Alternatives87 sera présente au Forum des Associations à la caserne Marceau de Limoges, le Samedi 7 Septembre de 10h à 20h et le Dimanche 8 Septembre de 10 à 18 heures (entrée libre et gratuite). Une occasion unique pour venir nous rencontrer, découvrir les logiciels libres (et au-delà les systèmes d’exploitations entièrement libre) et les activités de l’association.